Nos conseils pratiques

Nos conseils pratiques

Pour avoir de belles dents saines en fin de traitement, une technique de brossage et un régime alimentaire adaptés sont nécessaires. Pour faire face aux petits  » imprévus « , nous vous prodiguons quelques conseils.

Afin de bénéficier du remboursement dont vous avez droit, des documents seront à envoyer à votre caisse d’assurance maladie et votre mutuelle. Notre équipe vous aidera dans vos démarches administratives.

Le brossage des dents

Si l'on utilise des bagues, le bros­sage des dents doit être effec­tué avec encore plus de soins et de minu­tie qu'en temps nor­mal. Les microbes, les bactéries ont beaucoup plus de recoins où se cacher. Bien brosser ses dents permet aux dents de se déplacer dans une gencives saine, sans frottement (pas de saleté sur les fils ralentissant les déplacements).

Les premiers signes d'une hygiène mal adaptée sont une gencive qui rougit, gonfle ou saigne lors du brossage. Dans ce cas, il ne faut surtout pas éviter les zones sensibles qui saignent, mais au contraire augmenter la fréquence et la durée du brossage à leur niveau.

Dans le cas d'un brossage insuffisant, sur une période plus longue, un dépôt de plaque dentaire autour des bagues et à la limite de la gencive peut entraîner un début de déminéralisation de l'émail se traduisant par des marques blanchâtres. Dans un premier temps, ces marques sont réversibles à l'aide de traitements fluorés, mais irréversibles à un stade plus avancé, le stade suivant étant une carie. Dans ces deux derniers cas, il peut être indiqué de retirer l'appareil même si le traitement n'est pas terminé.

C’est pourquoi, il est impératif de bien se brosser les dents après chaque repas, notamment entre les gencives et l’appareil, car les bactéries s’y développent préférentiellement. Une brosse à dents électrique n’est pas incompatible avec un traitement d’orthodontie, mais une brosse à dent classique peut suffire. La brosse utilisée doit être à poils souples, avec une tête de petite dimension pour accéder à tous les recoins (Des poils trop durs peuvent user votre émail de façon importante sur le long terme). En complément, il est possible d’utiliser des brossettes interdentaires, des hydropulseurs et des fils dentaires pour atteindre les zones situées entre les dents et derrière les fils.

Le dentifrice doit être fluoré pour renforcer l’émail et donc vous protéger des caries. Les bains de bouche antiseptiques ne doivent pas être utilisés quotidiennement en dehors des cures prescrites par le dentiste.

L'alimentation

Il est essentiel de ne pas manger les aliments interdits (collants ou trop durs), car si vous décollez des attaches de votre appareil dentaire en ne respectant pas ces consignes alimentaires, les délais de traitement ne pourront plus être respectés. En effet, les dents s'éloignant de la position souhaitée, car échappant au contrôle de l'appareil, nous serons obligés de revenir en arrière dans le traitement.

Voici la liste des aliments dits interdits :

  • la croûte de pain, le pain grillé (donc les tartines et les sandwichs),
  • les fruits durs type pomme, poire (les prédécouper), les noyaux de fruits,
  • les bonbons durs, les caramels (carambar), les chewing-gum,
  • les coquilles (noix...), les chocolats durs (les faire fondre dans la bouche),
  • les stylos.

Pour les patients présentant des risques carieux importants, il est nécessaire de diminuer la consommation de sucre (bonbons, desserts, sodas, sirops...).